Articles

Les 6 critères du «bon» job

Au fond, ça ressemble à quoi, le "bon" job ? Voici 6 critères pour qu'un travail puisse être épanouissant.

Un travail ce n’est pas juste un ensemble de tâches à accomplir pour lesquelles on touche un salaire à la fin du mois.

Bien sûr que la rémunération compte pour beaucoup, puisque c’est avant tout pour gagner de l’argent qu’on travaille. Mais ce n’est pas ce qui impacte le plus notre travail au quotidien. Ce qui va déterminer si on aime ou non ce que l’on fait, c’est la diversité des missions, l’autonomie dont on dispose, nos responsabilités, la possibilité de mettre en avant nos savoirs-faires et notre environnement de travail.

C’est cette vue d’ensemble qu’il faut prendre en compte pour évaluer si un métier peut nous correspondre.

Voici 6 critères essentiels que j’associe à un “bon” job.

1. Je le trouve intéressant

Rien de pire pour le moral et l’estime de soi que de s’ennuyer au travail. L’ennui s’installe quand les tâches sont trop répétitives, que la charge de travail est trop faible ou que l’on trouve notre travail sans intérêt.

Un travail est d’autant plus intéressant qu’il comporte une diversité de missions qui font appellent à une large palette de compétences.

Lorsqu’on travaille sur quelque chose qui nous intéresse, on peut se retrouver dans un état de « flow ». Encore appelé «expérience optimale », l’état de flow a été introduit par Mihaly Csikszentmihalyi — il l’explique dans cette vidéo. On l’atteint lorsqu’on est intensément concentré et engagé dans une tache et que l’on en retire un vrai plaisir, une satisfaction et un sentiment de réussite.

Pour être stimulant, un travail doit présenter certains challenges. Si on est amené à ne faire que ce que l’on maitrise déjà, sans aucun défi, on se retrouve vite démotivé. On finit par faire les choses par automatisme, sans possibilité de progresser. Un nouveau challenge, en revanche, booste la motivation et donne envie de se surpasser.

Encore faut-il, cependant, avoir la capacité et les compétences pour relever le défi. Il s’agit de doser la difficulté des taches pour qu’elles soient stimulantes sans être trop exigeantes. Des responsabilités trop pesantes ou des objectifs bien au-delà de ce que l’on peut accomplir entrainent vite du stress, de la frustration et un sentiment d’échec.

L’intérêt qu’on porte à son travail donne la motivation pour monter en compétences, continuer à se former dans son domaine permet d’évoluer professionnellement.

2. Il me permet de grandir et d’apprendre

Pour éviter de stagner, de finir par s’ennuyer et se sentir inutile, il faut aussi avoir la possibilité de grandir et d’apprendre, et ainsi étendre ses champs de compétences.

Un bon job est un job qui offre des challenges au quotidien, des responsabilités et une certaine autonomie, tout en assurant le soutien et les moyens suffisants, notamment la possibilité de formation, pour progresser.

L’équilibre est difficile à trouver. C’est d’abord une question d’attitude. Il faut être capable de se fixer ses propres challenges et d’entreprendre de nouveaux projets.

Il faut aussi un environnement propice qui favorise l’apprentissage, la prise d’initiative et l’expérimentation. C’est beaucoup plus facile de progresser dans un environnement qui encourage à tester des nouvelles stratégies et à innover quitte à se tromper parfois.

Une relation de confiance avec la hiérarchie est alors nécessaire. Elle permet de disposer d’une marge de manœuvre suffisante pour mener à bien ses projets de façon autonome. .

3. Je suis capable de le faire bien

Est ce que j’ai la conviction qu’en y consacrant du temps, j’ai les capacités pour faire bien mon travail et être reconnue dans mon entreprise?

Disposer des aptitudes suffisantes compte beaucoup. Nos aptitudes sont nos talents naturels. Certains sont naturellement très doués pour les chiffres, d’autres ont des talents artistiques innés ou sont très adroits de leurs mains, d’autres encore ont de grandes capacité d’organisation. Chaque métier fait appel à certaines aptitudes. Bien sûr, ce sont aussi des compétences qui se travaillent, qui s’acquièrent par la formation, mais les posséder naturellement aide beaucoup.

La capacité à apprendre, la curiosité et la persévérance jouent aussi un rôle majeur pour parvenir à maitriser un métier.

Les clés pour se former rapidement ? Ne pas se laisser décourager si on ne progresse pas aussi vite que l’on voudrait. Rester à l’affut de chaque opportunité pour apprendre. Etre curieux et ouvert d’esprit afin d’être capable de comprendre et d’assimiler rapidement des choses nouvelles.

4. Il m’offre un bon environnement de travail

Je connais beaucoup de gens qui redoutent d’aller au travail le matin parce qu’ils vont devoir affronter un manager tyrannique ou des conflits permanents avec les collègues.

Une équipe sympathique et dynamique, des relations basées sur la confiance et le respect, des managers qui valorisent leur équipe, respectent la personnalité de chaque membre et sont à l’écoute, sont autant d’aspects qui contribuent à un environnement de travail agréable.

Se sentir bien au travail aide à acquérir un sentiment d’appartenance, un esprit d’équipe.

5. Il me permet un mode de vie qui me plait

On a tous des rêves, des aspirations et des priorités. On a tous notre propre vision de la vie qu’on veut mener, notre travail est un moyen de la réaliser.

On est assailli par cette idée que notre travail doit être quelque chose d’extraordinaire. Quelque chose de tellement passionnant qu’on ne compte pas nos heures et qu’on le ferait même sans être payé. Sauf qu’un travail reste avant tout un moyen de gagner de l’argent pour vivre. Pour se nourrir, se loger, se soigner, mais aussi pour nos loisirs, pour voyager, pour s’offrir de belles choses et des expériences. Parfois, même un travail peu reconnu socialement peut être tout a fait satisfaisant, simplement parce qu’il offre la possibilité de vivre la vie dont on a envie.

Pour cela, disposer d’une certaine flexibilité est nécessaire. Elle permet d’adapter son rythme en fonction de la situation professionnelle et personnelle. De lever le pied au travail si la vie privée demande plus d’énergie.

Qu’est ce que vous attendez de votre travail ? De votre vie ?

6. Il est (à peu près) en accord avec qui je suis

C’est important de pouvoir être soi-même au travail : conserver sa personnalité tout en restant fidèle à ses valeurs. L’harmonie entre nos valeurs et la tâche que l’on doit accomplir est d’ailleurs un des facteurs qui permet d’atteindre l’état de flow.

A travers notre travail, chacun d’entre nous apporte une contribution à la société. En Anglais, on utilise beaucoup le terme « purpose ». Il peut se traduire (pas très bien) par raison d’être ou par mission personnelle.

A la fin de la journée, est-ce que je me suis sentie utile, pas uniquement à l’échelle de mon organisation, mais à l’échelle de la société ? Est-ce que j’ai l’impression d’avoir accompli quelque chose de bien ? Est-ce que ce que je fais a du sens ?

Conclusion

Voilà ma définition du « bon » travail.

Est ce que cette définition peut s’appliquer à tout le monde? Au sens large, oui. Mais elle se traduira de façon différente selon les intérêts, les aspirations, les aptitudes et la personnalité de chacun et selon les moments de la vie. C’est pour cette raison qu’il n’existe pas de job idéal qui conviendrait à tout le monde. A chacun de forger sa propre vision. Et toi, quelle est la tienne ?


Trouve ta place avec notre programme en ligne

carnett

Tu rêves de trouver un métier qui te correspond mais tu ne sais pas par où commencer ?

On t’aide à te poser les bonnes questions pour découvrir qui tu es et ce que tu veux et à adopter les réflexes et l’attitude pour y arriver et t’épanouir dans ton travail.

Inscris toi à notre programme pour sortir du flou et réfléchir à ton avenir en restant zen

0 comments on “Les 6 critères du «bon» job

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s